Prochain événement :

Journée découverte, de la Fondation Maeght au musée Bonnard

Le 30 mai prochain, les AMA mettent le cap sur les Alpes maritimes et la Collection d’Art de la Fondation Maeght qui fera l’objet d’une visite guidée dans la matinée.

Au début des années 60, le projet original de Fondation d'Aimé et Marguerite Maeght voit le jour dans un lieu unique à Saint Paul de Vence. Des artistes collaborent avec l’architecte catalan Josep Lluίs Sert pour créer un écrin autour de l’une des plus importantes collections d'Art en Europe: plus de 13 000 œuvres, représentant toutes les disciplines de l’art moderne, peintures, sculptures, dessins, œuvres graphiques, vitraux, installations et fontaines. Ce sont ainsi les plus grands artistes du XXe siècle qui défileront devant nos yeux: Bonnard, Braque, Calder, Chagall, Giacometti, Hepworth, Kandinsky, Léger, Miró, Richier, Chillida, Christo et bien d'autres... Nous suivrons notre guide dans le Jardin d’Entrée ou Jardin des Sculptures, la Chapelle St Bernard, la Cour Giacometti, le Labyrinthe de Miro, les terrasses, la Salle de la Mairie puis les autres salles intérieures où sont exposées les œuvres de la collection permanente.

L'après midi, après le déjeuner sous les Pins, c'est le musée Bonnard au Cannet qui nous accueillera pour une visite commentée de l'exposition "Toulouse-Lautrec, tête d'affiche". Nous y retrouverons près de 80 estampes couvrant une très grande partie de l'œuvre lithographiée d'Henri de Toulouse-Lautrec, de 1891 à 1899, avec entre autres La Goulue au Moulin Rouge, la silhouette excentrique de Valentin le Désossé ou La Clownesse Cha-U-Kao.....

Départ d'Aix en Provence autour de 8h, retour à Aix autour de 18h

Participation 110 € par personne, comprenant le trajet en autocar, les 2 visites guidées et le repas (plat, dessert, café). Renseignements Claire Pinard +33 666239576

Prévoir des chaussures confortables

Fondation Maeght, Saint Paul de Vence
Henri de Toulouse-Lautrec, la Clownesque au Moulin Rouge, 1897, lithographie couleurs

Tous les événements :

Visite, Site mémorial du Camp des Milles

Le camp des Milles fut un camp d’internement et de déportation français ouvert en septembre 1939 dans une usine désaffectée, une tuilerie au hameau des Milles.
Entre 1939 et 1942, des étrangers et des résistants de 39 nationalités différentes, en attente de leurs papiers pour pouvoir émigrer, y furent internés. L’ancienne tuilerie servit par la suite d’antichambre à Auschwitz en assurant la déportation de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants juifs en août et septembre 1942.

Le Camp des Milles fut aussi un camp d’artistes et l’une de ses caractéristiques réside dans l’ampleur et la diversité de la production artistique qui y fut réalisée par les internés. On a ainsi retrouvé trace de plus de 400 œuvres picturales, musicales, littéraires… Des artistes comme Max Ernst, Hans Bellmer, Ferdinand Springer, Franz Hessel, le chef d’orchestre Adolf Sieber ont fait partie des réfugiés allemands et autrichiens qui se sont retrouvés internés au Camp des Milles en 1939 comme « sujets ennemis » puis désignés comme « indésirables » par le régime de Vichy en 1940, avant, pour certains, d’être déportés parmi plus de deux mille hommes, femmes et enfants juifs en août et septembre 1942. 

L’histoire de ce grand camp français d’internement et de déportation, aujourd’hui encore intact, nous sera présentée par notre guide au cours de la visite des Amis des Musées d’Aix.
Rendez vous le 25 octobre 2023 à 14h au Site Mémorial du camp des Milles, 40 chemin de la Badesse, 13547 Aix-en-Provence (parking gratuit en face du camp)

Entrée 20 € par personne

Mémorial du Camp des Milles
Max Ernst, 1891 – 1976
Hans Bellmer, portrait de Ferdinand Springer, 1940, collection privée

Un mois, un musée, visite guidée de l’exposition « Les dernières acquisitions et donations au musée du Pavillon de Vendôme »

Rendez vous le 19 octobre 2023 à 10H30 au musée du Pavillon de Vendôme pour découvrir une sélection des dernières acquisitions et donations des artistes récemment exposés, Carolle Bénitah, René Ben Lisa, Eric Bourret, Clémentine Carsberg, Dominique Castell, Corinne De Battista, Karine Debouzie, Marie Ducaté, Nadine Lahoz-Quilez, Frédérique Nalbandian, Laurent Pernot


Conférence, Versailles, architecture et décors d’une monarchie absolue

Le 9 octobre 2023 à 15h, nous vous attendons à la salle des mariages de l’hôtel de ville d’Aix en Provence en compagnie de l’historien et historien de l’art, Conservateur au Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, Alexandre Maral qui animera pour les AMA une conférence « Versailles, architecture et décors d’une monarchie absolue » destinée à offrir une connaissance approfondie de Versailles, de sa création à la fin du règne de Louis XIV. Son approche sera pluridisciplinaire, fondée principalement sur l’histoire et l’histoire de l’art, le but étant d’évoquer une page de l’histoire de France, celle de l’absolutisme monarchique, et d’illustrer un panorama de l’art français, perçu par le prisme de ce qui en fut sa vitrine officielle et privilégiée.

Bienvenue !!!

Entrée : adhérents AMA 5€, non-adhérents 8€, gratuite pour les étudiants et donateurs


Vue du château et des jardins de Versailles, 1668, huile sur toile, Pierre Patel

Un mois, un musée, visite guidée de l’exposition « Révéler la terre, histoires de céramiques » 2e volet, le musée du Vieil Aix

Cet été, le Musée du Vieil Aix s’est associé à la Tuilerie Bossy pour mettre à l’honneur la création contemporaine : deux céramistes de renom Daphne Corregan et Gilles Suffren sont les figures de proue de ce projet. La première explore toutes les techniques du travail de la terre, s’inspirant de ses voyages en Inde ou en Afrique tandis que l’oeuvre minimaliste et rudimentaire du second interroge l’équilibre et est influencée par Calder, Serra ou le mouvement de l’Arte Povera.
La riche carrière de ces deux céramistes fait l’objet d’une exposition « Révéler la terre, histoires de céramiques » en deux volets, une mise en perspective de celle-ci à la Tuilerie Bossy, en regard des œuvres des étudiants céramistes de la prestigieuse Ecole Nationale Supérieure d’Art et de Design de Limoges et une rétrospective des œuvres de Daphne Corregan et de Gilles Suffren au musée du Vieil Aix.
Les AMA proposent de visiter les deux lieux de cette exposition.

Ainsi, la seconde visite se déroulera au musée du vieil Aix le 21 septembre 2023 à partir de 10h30. Les Amis des Musées d’Aix pourront y découvrir les céramiques, sculptures, dessins, au total une centaine d’œuvres qui ont investi l’Hôtel Estienne de Saint-Jean. Une rétrospective et un échange de deux artistes majeurs de la céramique contemporaine avec ce lieu phare du patrimoine architectural aixois, voici ce que proposera ce volet de la visite.

Rendez vous jeudi 21 septembre prochain à 10h30 au musée du Vieil Aix

Daphne Corregan, columns, terre cuite, H 123 x 31 x 27 cm, 2022
Gilles Suffren, Equilibre au cerceau, terre cuite et métal, H 63 x 52 x 20 cm, 2001


Un mois, un musée, visite guidée de l’exposition « Révéler la terre, histoires de céramiques » 1er volet, la Tuilerie Bossy

Cet été, le Musée du Vieil Aix s’est associé à la Tuilerie Bossy pour mettre à l’honneur la création contemporaine : deux céramistes de renom Daphne Corregan et Gilles Suffren sont les figures de proue de ce projet. La première explore toutes les techniques du travail de la terre, s’inspirant de ses voyages en Inde ou en Afrique tandis que l’oeuvre minimaliste et rudimentaire du second interroge l’équilibre et est influencée par Calder, Serra ou le mouvement de l’Arte Povera.
La riche carrière de ces deux céramistes fait ainsi l’objet d’une exposition « Révéler la terre, histoires de céramiques » en deux volets, une rétrospective de leurs œuvres au musée du Vieil Aix et une mise en perspective de celle-ci à la Tuilerie Bossy, en regard des œuvres des étudiants céramistes de la prestigieuse Ecole Nationale Supérieure d’Art et de Design de Limoges.
Les AMA vous proposent de visiter les deux lieux de cette exposition.

Une première visite aura lieu le 14 septembre 2023 à 10h30 à la Tuilerie Bossy. Elle entraînera les amis des musées d’Aix au sein de l’ancienne fabrique de tuiles du XIXe siècle, à la découverte du travail de Daphne Corregan et de Gilles Suffren et de celui de 8 céramistes de l’ENSAD de Limoges et des céramistes d’art de la Tuilerie qui, au travers d’une année de collaboration, leur rendent hommage. Notre visite s’achèvera dans l’atelier de la céramiste Doris Happel qui nous présentera son travail et la technique de la fabrication de la porcelaine dont elle s’est fait une spécialité.

Rendez vous jeudi prochain 14 septembre 2023 à 10h30 à la Tuilerie Bossy, 1285 chemin du moulin du Fort, 13100 Gardanne

Visite « Camere dell eco » et déjeuner sur l’herbe

Inscrit dans l’Histoire et dans la quête du féminin, l’univers artistique de Guislaine Portalis prend place dans les salons du musée du Pavillon de Vendôme à partir du 23 juin prochain. Les AMA proposent de retrouver les médiatrices des musées d’Aix le 29 juin 2023 à partir de 11 h 30 pour une visite commentée de l’exposition.

Le Déjeuner sur l’herbe des Amis des Musées d’Aix suivra la visite de l’exposition du musée. Nous vous attendrons le 29 juin à partir de 12 h 15 pour notre désormais traditionnel pique-nique à l’ombre des tilleuls, dans les jardins du Pavillon de Vendôme.

Bienvenue !

Le déjeuner sur l’herbe, Edouard Manet, huile sur toile, 1863, musée d’Orsay

Conférence « La Sainte Victoire révélée, Paul Cézanne et Fortuné Marion »

C’est en novembre 1861, à l’école de dessin d’Aix dirigée par Joseph Gibert, que Paul Cézanne rencontre le futur naturaliste, découvreur de gisements de silex au Tholonet, du traitement contre le phylloxera, des premiers œufs de dinosaures au pied de la Sainte Victoire etc… Antoine Fortuné Marion. Celui-ci n’a alors que 15 ans. Malgré la différence d’âge, une amitié sincère va peu à peu se nouer entre eux, tous deux sont passionnés de sciences et de peinture… 

L’engouement de Fortuné Marion pour la géologie, et ses interminables conversations sur ce sujet avec Paul Cézanne ont ils contribué à ouvrir et façonner le regard si particulier du peintre aixois sur les choses de la nature ? ». 

Lundi 26 juin prochain à 17h, des éléments de réponse vous seront proposés par Jacky Chabert peintre passionné de l’œuvre de Cézanne et Yves Dutour paléontologue responsable du Muséum d’Aix, lors de la conférence à deux voix organisée par les AMA à la salle des mariages de l’Hôtel de ville d’Aix en Provence.

Entrée : adhérents des AMA 5€, non-adhérents 8€, gratuite pour les étudiants et les donateurs 

La Sainte Victoire, vue des carrières de Bibemus, huile sur toile, 1897, the Baltimore Museum of Art

Un mois, un musée, visite guidée de l’exposition « Max Ernst, Mondes magiques, mondes libérés »

l’Hôtel de Caumont consacre en ce moment une exposition au génie de Max Ernst (1891-1976).

Artiste érudit et prodigieux expérimentateur, Max Ernst traverse le siècle des avant-gardes avec une insatiable soif de création et laisse derrière lui une œuvre complexe et très personnelle. Artiste associé au groupe dada et au surréalisme, il suit un itinéraire personnel en se détachant des modalités du groupe et réalise des œuvres visionnaires et pleines de lucidité. À travers près de 120 œuvres, cette exposition revient sur les traces de ce génie créateur en tant que personnalité libre et singulière, et met notamment à l’honneur le lien étroit qu’il entretenait avec la nature, le jeu, la magie et la liberté.

Les AMA proposent une visite guidée de l’exposition, rendez vous à l’Hôtel de Caumont le 22 juin prochain à 10h30 !

Réservations obligatoires

À la découverte d’Aix, des animaux dans la ville !

Les AMA nous donnent un nouveau rendez vous, le 15 juin 2023 à 10 h30 sur la place des Martyrs de la Résistance, pour suivre, en compagnie d’Anne Deirmendjian les traces des animaux dans la ville !

« La ville d’Aix abrite un véritable bestiaire qu’il ne tient qu’à nous de découvrir. C’est au lion, roi des animaux, que revient la place de choix : décliné sur tous les supports, bois, pierre, métal, il orne avec majesté, portes, façades et fontaines, fier de son allure, symbole de magnificence, de beauté et de puissance. Rien d’étonnant à ce que la ville d’Aix se le soit approprié pour donner une image forte d’elle-même ; ainsi le retrouve-t-on aux portes de la mairie et à la fontaine de la Rotonde, hauts lieux symboliques de la ville. Mais il n’est pas le seul à peupler la ville, nous allons croiser d’autres animaux, des petits dragons et des créatures fantastiques…

Comme toujours, ces visites nous permettent de parcourir la ville avec un regard attentif, toujours renouvelé. Des surprises et des rencontres nous attendent à chaque coin de rue, la découverte semble infinie et tout cela nous fait dire que, oui, on habite une belle ville ! »

Visite gratuite et réservée aux adhérents des AMA

Des lions à Aix en Provence !

Rencontre « Patrick Moya, un artiste face au virtuel »

Plasticien, performer et artiste numérique, l’artiste français Patrick Moya travaille en arborescence, jonglant entre oeuvre réelle et mondes virtuels, dans une démarche invasive et immersive qui prend comme prétexte son nom et son image, avec l’objectif de devenir une « créature qui vit dans son oeuvre ».

En écho avec l’exposition « Moya, maitre des avatars » qui débutera le 10 juin 2023 au Musée Edgar Mélik à Cabriès, Patrick Moya sera l’invité des AMA le 12 juin prochain. Nous le retrouverons d’abord à 16h pour une performance sur la place de la mairie d’Aix en Provence, où nous pourrons découvrir en direct l’évolution de l’une de ses live-painting. Puis à 17h, nous le suivrons à la salle des mariages de l’Hôtel de ville, où l’artiste nous livrera sa quête incessante de nouveaux médias, depuis ses premières théories d’étudiant sur la télévision en direct jusqu’à son Moya Land de Second Life où il a réalisé son rêve, en passant par le super 8, la ronéo, le Minitel, le fax, internet, la 3D…

Bienvenue !!!

Patrick Moya et ses avatars…