Corinne de Battista « Entre là »

Exposition du 24 mars au 4 juin 2023 au musée du Pavillon de Vendôme



Corinne de Battista, diplômée de l’Ecole des Beaux arts d’Aix-en-Provence en 1995, vit et travaille dans le Var. Elle développe depuis de nombreuses années, un travail qui parle de l’humain, de son identité, du déplacement des individus, des rencontres, des disparitions et de ce qui reste à travers l’histoire, comme ultime témoignage.
Le voyage temporel prend une place particulière dans ses recherches plastiques, il se manifeste par l’utilisation de matériaux et d’objets, dans un premier temps issus de son héritage familial (photographies, linge de maison, meubles et accessoires divers), puis dans une deuxième démarche ils peuvent être récupérés, chinés ou collectés dans différents endroits. Tous ces objets, matériaux ou photographies, constituent une « matière première ». Ce travail est également intimement lié aux recherches sur le paysage géographique et cartographique. Il évoque les frontières, les séparations ou les liens. Les hommes et les femmes ont toujours migré, nous sommes une espèce mobile et adaptable. Après la migration d’un peuple, d’une famille, d’un individu, que reste t-il ? Le temps du souvenir, des photographies, quelques objets, des documents administratifs, des écrits, comme autant de signes distinctifs d’une histoire singulière et en même temps universelle. C’est par la réappropriation de ces éléments que Corinne de Battista construit un travail de réflexion autour de la mémoire. Dessin, broderie et couture, assemblage, sont des techniques au service d’une mise en image de cete notion de déplacement, de lien et de reconstruction. La frontière, la ligne, les visages, les maisons, les liens… autant d’éléments symboliques mêlés qui nous invitent… « Entre là ».

Corinne de Battista investit le Pavillon de Vendôme du 24 mars au 4 juin prochain. À travers une magistrale pratique du dessin et de la peinture, qu’elle déploie sur de grands formats, elle nous livre une œuvre subtile, résonant avec ce lieu mais aussi avec le vécu de chacun.

Catalogue de l’exposition disponible début mai